La Rédaction SEO ou comment bien rédiger un article qui ranke.

Article difficile

La rédaction SEO vous intimide ? Rédiger un article est souvent une épreuve pour vous ? Il vous arrive mème de rester perplexe et indécis devant votre clavier ? Rassurez-vous, cela arrive même aux meilleurs Blogueurs, et cet article est là pour vous aider, car savoir rédiger est déterminant pour la réussite d'un site web.

Cela permet notamment de s'établir en tant qu'autorité dans notre thématique - et cela plus particulièrement avec certains types précis d’articles, comme nous le verrons.

 De plus n’oublions pas que Google parvient à mesurer l’intérêt du public pour un article et l’intègre particulièrement dans son référencement : ça tombe bien, nous allons pouvoir profiter de cela grâce à certaines astuces particulières, se rajoutant aux techniques classiques du SEO. 


Table des matières
 


Entrons maintenant dans le vif du sujet : nous allons voir que la qualité des articles est incontournable si l’on veut développer son site.

En effet, le trafic d'un site web dépend essentiellement de 4 facteurs :


Trafic et Rédaction SEO


  • La Promotion

Elle peut se faire par différents moyens : articles invités, publicité Google, publicité Facebook, publicité Twitter, articles sur LinkedIn, etc…

Beaucoup de blogueurs font de la promotion pour leur site et leurs articles sans trop se soucier de la qualité de leurs articles. Et s’il est vrai qu'ils attirent effectivement du public sur leur site, celui-ci ne restera pas, et ne reviendra pas ! Car il sera déçu par la qualité moyenne des articles.


Comment promouvoir un article

Google, lui, constatant que les visiteurs repartent rapidement, notera ce manque d’intérêt du public, et pénalisera ce site. Et ainsi, toutes les actions de promotion donneront un résultat inverse à celui escompté, car au lieu d’en profiter le site se trouvera en fin de compte pénalisé.


  • La Rédaction SEO et le Positionnement.

C’est-à-dire le choix de la thématique, de la niche dans laquelle se situe le blog.

Et il est clair qu’un blog sur la doctrine Cathare attirera moins de trafic qu’un autre sur les jeux vidéo ou les chats !


  • Crédibilité et Rédaction SEO. 

Un blog pour être crédible doit avoir un contenu de qualité avec des articles qui apportent réellement quelque chose. Il ne faut pas se contenter d'une succession de poncifs éculés qui n'intéressent personne et que l'on retrouve partout. Car cette qualité, assez rapidement, apportera de la crédibilité au site. Et une fois celle-ci établie, les choses deviendront alors plus faciles.


  • Le Contenu : Pourquoi plaire à l'Internaute est le meilleur moyen de plaire à Google.

Le contenu est le facteur le plus important pour instaurer une crédibilité et est partie intégrante d'une Rédaction SEO de qualité.

Si le contenu est de qualité, apporte vraiment quelque chose aux lecteurs en répondant à leurs questionnements et à leurs attentes alors ceux-ci vont rester sur le site pendant un bon moment. Ils consulteront plusieurs articles les uns après les autres, laisseront des commentaires, cliqueront sur des liens, etc .... Bref il y aura de nombreuses interactions de leur part avec le site, ce qu'appréciera Google.

Et, surtout, ils vont revenir régulièrement à la recherche de nouveaux contenus.

Google tiendra compte de cela et valorisera davantage le site en le faisant monter dans les résultats de recherche.


  • Pourquoi Google veut-il que l'Internaute soit satisfait ?

Cela ne va-t-il pas au rebours des règles de la rédaction SEO ?

Bien sûr que non !

Pour comprendre aisément, il suffit de nous rappeler de quoi vit Google : de la publicité !

Il prospère du fait que des internautes cliquent sur ses annonces payantes, lui permettant à chaque occasion de percevoir une rémunération de la part du site annonceur. Aussi, plus il a d'internautes qui tapent des requêtes dans son champ de recherche, plus il y a de chances que l'on clique sur ses annonces payantes. Et plus il gagne d'argent ...

Imaginons : un internaute tape une requête dans la barre de recherche de Google et il est content du résultat qu'il trouve. Alors cet internaute n'aura aucun intérêt à changer de moteur de recherche et continuera avec Google. Et il lui fera gagner de l'argent.

C'est aussi simple que ça, et c'est bien pour cette raison qu'il apprécie VRAIMENT que les internautes soient satisfaits par le contenu qu'ils trouvent grace à son entremise.


  • Un Moteur de Recherche sait TOUT, même si vous êtes heureux !!!

Et maintenant une question : comment Google peut-il bien savoir si les internautes sont satisfaits ou non ?

Là encore c'est très simple, un internaute satisfait va rester un bon moment sur la page, et va également interagir avec le site. Il va scroller sur la page, il va cliquer sur des liens ou sur des boutons, etc ...Puis il ira aller visiter d'autres pages de ce meme site.

Or ce sont des choses que Google repère parfaitement ! 

Et quand il constate que l'internaute est satisfait par ce qu'il trouve sur le site, le moteur de recherche est heureux! En effet, il sait que l'internaute ne partira pas chez des concurrents.


  • Conclusion : La rédaction SEO, ça paye !

Maintenant, à votre avis, qui Google va-t-il favoriser ? Le site qui a fait des efforts sur le contenu et la Rédaction SEO, donc qui assure à Google que son client va revenir pour d'autres requêtes gratuites ET payantes ?

Ou bien le site qui n'a fait aucun effort de rédaction SEO, que les visiteurs quittent en courant au bout de 10 secondes ?

Donc nous sommes d'accord, proposer un contenu intéressant et de qualité est primordial ! Aucune astuce SEO ne pourra vous sauver si vos articles sont médiocres voire même moyens !

De plus la qualité du contenu, perçue par les internautes, donnera également confiance aux gens quant à l'expertise de l'auteur. Et celui-ci deviendra alors une autorité, une référence, bref un ‘’taulier’’ de la thématique !

Encore mieux, la crédibilité renforcée de l’auteur alliée à un contenu de qualité permettra également de faire mieux accepter nos offres diverses (affiliation, coaching, formations,  …..)  par notre lectorat, pour une meilleure monétisation du site.


  • Une petite astuce ...

Et maintenant une petite astuce pour améliorer encore notre crédibilité : il sera souvent utile d'insérer, dans un nouvel article, un lien vers le blog d'une personne faisant autorité dans la thématique. 

Une fois l'article paru nous enverrons un mail à cette personne pour lui signaler la parution de notre article avec un lien vers son blog. Dans ce mail nous en profiterons pour lui demander, si l'article lui plaît, de bien vouloir le partager, ce qui est assez souvent accepté.

De ce fait une partie de son lectorat viendra sur notre site.

Et, si notre contenu est de qualité, y restera !

De plus, le fait qu’un expert de la thématique partage notre article nous apportera une crédibilité supplémentaire.


Les Principaux Types d’Articles à Utiliser pour une Rédaction SEO efficace.

Il existe des dizaines et des dizaines de types d'articles mais six d’entre eux se détachent particulièrement. Ils sont de fait les plus utilisés car les plus appréciés par Google et les internautes :


Articles Listes

  • On en rencontre souvent car ils sont très appréciés.
  • Exemple : Les 12 modèles de pages de vente qui vont augmenter votre chiffre d'affaires.
  • Ces articles sont assez rapides à rédiger.
  • Après une introduction, on poursuit avec une table des matières qui reprend tous les items de la liste afin de donner une vue d’ensemble au lecteur.
  • Puis dans le corps de l’article on détaille l’un après l’autre chaque point de la liste.
  • Et plus la liste est longue, moins chaque point sera détaillé.
  • Ce type d'article est très prisé des lecteurs et de Google.
  • Et ce sont les articles qui sont le plus partagés Sur Facebook et les réseaux sociaux.

  • Les articles de type : Comment + résultat.

    • Exemple : Comment rédiger un article qui cartonne.
    • Pour rédiger ce genre d’article il suffit de suivre une petite méthodologie :
    • On commence par souligner l'importance de rédiger de bons articles, et que c’est indispensable au succès.
    • Puis on rapporte quelles sont les erreurs les plus fréquentes en ce domaine,
    • Enfin on détaille comment faire exactement pour rédiger un tel article.
    • L’important est de couvrir tous les aspects du problème et de ne rien laisser de côté, de façon à ce que le lecteur ait tous les éléments en sa possession pour être en mesure de rédiger un excellent article.
    • L'article doit répondre parfaitement aux questions que se pose le lecteur alors qu'il tape sa requête sur Google.


    Articles Interviews dans la Rédaction SEO.

    Redaction SEO - Article Interview
  • Bien évidemment, nous ciblerons de préférence les cadors de la thématique.
  • Il sera utile d'annoncer l’événement sur les réseaux sociaux afin de générer le maximum de trafic possible.
  • L'idéal est bien sûr d'être interviewé car cela nous pose davantage en expert. Toutefois ce n'est pas toujours évident lors de la création d'un site car nous manquons encore de crédibilité. Aussi, au début, il sera plus facile de demander à réaliser l'interview.
    • Quoi qu’il en soit, le simple fait d'interviewer un ponte de la thématique nous conférera une partie de sa légitimité et de sa crédibilité.
    • Toutefois, si vous interviewez, essayez de sortir des questions et des sujets classiques et d’introduire un peu d’originalité.
    • Il faudra éviter de demander sans avoir au préalable préparé le terrain en nouant des liens avec la personne à interviewer.

    Les Etudes de Cas.


    • Ce sont des articles dans lesquels vous allez détailler exactement comment vous vous y êtes pris lorsque vous avez été confronté à une problématique particulière.
    • Exemple : Comment je suis parvenu à avoir 2000 inscrits dans ma base email.
    • Le but est à la fois de détailler une ou plusieurs techniques particulières vous ayant permis d'atteindre cet objectif. Vous allez, en démontrant que vous y êtes parvenu, vous créer une crédibilité, et donc une légitimité à écrire cet article montrant votre savoir-faire.
    • Ce type d'article est toujours une sorte de tutoriel à réaliser pas à pas afin de parvenir aux mêmes résultats que l'auteur. C'est en cela qu’il intéresse souvent les lecteurs.
    • Aussi, dès que vous parviendrez à un résultat intéressant sur un sujet de votre thématique, est-il important de mettre en place ce type d'article. Ainsi vous allez commencer à instaurer une crédibilité qui vous sera très utile pour la suite.


    Articles de type Infographie dans la Rédaction SEO..

  • Leur particularité repose avant tout sur le visuel et le graphisme.
  • Et comme un petit dessin vaut toujours mieux qu’un grand discours :     --------->>>
  • Ce sont des articles assez courts, comportant le plus souvent de nombreux chiffres et pourcentages.
  • Mais le graphisme ne doit pas faire oublier que les règles de la rédaction SEO s'appliquent aussi aux articles de type Infographie !
  • Article infographie

    Les articles de type RoundUp : leur intérêt dans la Rédaction SEO.

    Article type RounUp dans la rédaction SEO
  • De même que dans le cas des articles de type interview, il est un peu difficile de mettre en place ce genre d'article au tout début de l’existence d'un blog. En effet, cela nécessite d'avoir établi au préalable quelques contacts avec les autres blogueurs de la thématique.
  • En effet, pour créer un article de type Roundup on va demander aux blogueurs de donner leur avis sur un sujet particulier, ou de répondre à une problématique particulière.
  • Et, simplement, on va collecter leurs réponses, dont l’article sera en fait une compilation.
  • Puis une fois l'article publié on s'empressera de recontacter les intervenants afin de leur demander de partager l'article sur leurs réseaux sociaux. Cela nous permettra alors de drainer vers notre site une partie de leur lectorat tout en profitant de leur crédibilité et de leur notoriété.

  • Rédiger des articles qui plaisent aux lecteurs : les règles de rédaction SEO professionnelle pour y parvenir.

    Ici nous parlerons des règles de Bonne Ecriture de l’article, qui permettront à celui-ci d’être attractif pour le lecteur, et donc d’être effectivement lu, ce qui est tout de même son but premier.

    Et nous verrons que plaire à l'internaute est le meilleur moyen de plaire à Google, ce qui est un moyen détourné - mais très efficace - de plaire finalement à Google.


    A tout Seigneur tout Honneur, le Titre.


    Note : par Titre nous sous-entendons le H1, le titre que le lecteur voit en haut de la page. Le Title et la Méta Description, que l'on retrouve dans la SERP (page de résultats de Google) seront traités dans la partie consacrée au SEO.

    Le Titre a une fonction essentielle, ‘’Accrocher’’ le lecteur en quelques secondes, et le convaincre de lire au moins l’introduction afin de savoir si ça vaut la peine de poursuivre la lecture ou non.

    Le titre doit s’adresser à un centre d’intérêt, à une problématique ou tout du moins à une difficulté que ressent le lecteur.

    Ex : Comment perdre du poids.

    Ce titre, encore à l’état brut à ce stade, répond à la structure classique du Comment + Résultat.

    (Comment perdre du poids, Comment rédiger un article, Comment changer une roue, etc …

    Mais, tel quel, il manque un peu de saveur, comme un Hot-Dog sans moutarde … On va donc rajouter un terme apportant de la puissance, et/ou du plaisir, et/ou une impression de rapidité, de facilité, de résultat dépassant toutes les espérances. :

    Titre Sans Saveur
    • Perdre rapidement du poids.
    • Perdre du poids à coup sûr.
    • Perdre beaucoup de poids.
    • Faire de succulentes crêpes.


    Un second terme sinon rien !

    Puis on va ajouter un second terme, qui, lui, répondra à une objection parmi les plus fréquentes que pourraient opposer les gens. Par exemple, dans le cas de la perte de poids :’’Je ne veux pas être affamé en permanence !’’ ou ‘’Je ne veux pas être obligé de faire du sport !’’

    Et nous aurons donc :

    - Comment perdre facilement du poids sans sport.

    - Comment perdre rapidement du poids sans avoir faim.

    Alors certes, ces titres paraissent un peu racoleurs mais je vous garantis qu’ils accrocheront davantage que le simple ‘’Comment perdre du poids, la méthode complète.’’

    Par ailleurs, le titre ne doit pas faire plus d’une dizaine de mots. Le mot clé principal doit apparaitre dès le début, dans les 2 ou 3 premiers mots. Personnellement, pour un article, je m’astreins à trouver au moins 10 titres avant de choisir le définitif parmi eux.J’y passe en moyenne de 20 minutes à une demi-heure.

    Et pour une page de vente je multiplie facilement ces chiffres par 2, ce qui reste encore peu de chose par rapport aux copywriters chevronnés !


    L’introduction -ou Chapo  pour les intimes.

    Le Chapo, d’après une étude, est presque systématiquement lu.

    S’il est mal écrit ou jugé non intéressant, on a alors toutes les chances de perdre le lecteur, qui n’ira pas plus loin.

    Le Chapo, ce sont les quelques lignes qui suivent le titre et ont pour but de présenter l’article.

    Dans l’idéal, un Chapo a deux buts :

    • Créer un lien avec le lecteur, en lui montrant que l’on comprend son problème et son état émotionnel, que l’on se met à sa place et qu’on va l’aider.
    • Le persuader que lire l’article va avoir un intérêt pour lui, qu’il ne perdra pas son temps et qu’il va apprendre des choses intéressantes et utiles, bref qu’il vaut mieux lire l’article au lieu d’aller sur You Tube.
    Redaction SEO - Le chapo de l'article

    Pour rédiger le Chapo, on peut se servir de la technique de la Pyramide Inversée, à savoir placer les informations les plus générales en premier. Puis on va crescendo dans le détail au fur à mesure que l’on se rapproche de la fin.

    La contrainte principale est la longueur, car un Chapo trop long est rébarbatif : il ne faut pas dépasser 7 à 8 lignes au maximum.

    Par ailleurs on essaiera d’y placer une fois voire deux fois le mot clé principal, mais pas plus ! Car cela pourrait être considéré comme un abus par le moteur de recherche.

    Si besoin, on pourra par contre utiliser un synonyme qui, lui, sera mieux toléré.


    Le Corps de l’article : son importance pour la Rédaction SEO.


    Note 1 : Nous verrons la question des mots clés contenus dans les sous-titres (H2, H3, etc …) dans la partie suivante consacrée au SEO.

    Note 2 : pour les sites destinés à l’affiliation, il vaudra mieux ne commencer à insérer les liens affiliés que 4 à 5 semaines après les premières visites sur le site. Ce afin de ne pas déplaire à notre ami le moteur de recherche !

    Certes, comme nous l’avons déjà vu il y a différents types d’articles et le corps sera différent de l’un à l’autre, mais il y a malgré tout de grands principes.

    Le corps permet d’exposer les connaissances et les idées que nous souhaitons faire passer au lecteur. C’est lui qui va nous permettre, de par la richesse et l’intérêt de son contenu, d’asseoir notre crédibilité et notre légitimité dans la thématique. Les idées principales, les grandes notions, seront développées dans des grands blocs de texte délimitées par les balises H2.

    A un niveau en dessous se trouveront des blocs de texte plus petits délimités par les balises H3. A ce niveau seront développées des idées et notions un peu plus précises que les précédentes. Et ainsi de suite pour les balises H4 : il vaut mieux éviter d’aller au-delà de la balise H4 pour le confort du lecteur. Au bout de la chaine, on trouvera des paragraphes, composés de quelques phrases qui développeront une idée très précise.

    Ne pas faire fuir ! Et plaire si possible ...

    L’idée à retenir est qu’avant tout, la lecture ne doit pas être rébarbative. Le texte devra donc être fluide et aéré, et les paragraphes ne feront pas plus de 4 lignes, 5 au grand maximum. L’idéal est de garder à l’esprit la règle : Un paragraphe = Une Idée. En effet, on ne développe pas 2 ou 3 idées par paragraphe, sous peine de devenir confus.

    Par ailleurs, il ne faut pas réserver les honneurs du texte en gras au mot clé principal, les idées intéressantes et les notions importantes doivent aussi en bénéficier. D’ailleurs il vaut mieux ne pas trop abuser du gras en général, et éviter les paragraphes entiers en gras, sauf exception.

    On évitera de souligner les mots, car cela peut créer une confusion avec les liens. Pour différencier et marquer les notions et idées importantes, nous disposons, en plus du texte en gras, de plusieurs outils comme le texte en italique, les listes à puces et numérotées.

    Note : Les listes à puces ne devraient pas dépasser, dans l’idéal, 7 items.

    Respectons les règles de la Rédaction SEO !

    Pour la rédaction SEO, une grammaire et une orthographe correcte sont toujours préférables, voire recommandées, non seulement pour satisfaire les moteurs de recherche, mais aussi pour le confort du lecteur ! Car un texte truffé de fautes revêt toujours un aspect négligé qui peut non seulement froisser certains lecteurs. Et il peut aussi également introduire un doute sur la qualité des notions et la compétence de l’auteur.

    Redaction SEO - Article et orthographe


    A cet effet, en cas de difficultés à ce niveau, je ne peux que vous conseiller d’utiliser un logiciel nommé Antidote. Il coute un peu moins de 100€ et qui fait parfaitement le job.

    Maintenant une notion importante, le Champ Sémantique ! Dans une thématique, une niche donnée, il existe un vocabulaire particulier, avec certains mots que l’on utilisera fréquemment. Par exemple, dans la niche de la perte de poids, les termes comme graisse, protéines, lipides, régime, etc ….   sont utilisés fréquemment. C’est ce que l’on appelle le champ sémantique de la niche.

    Il vous faudra utiliser un maximum de termes de votre thématique, en particulier pour Google qui apprécie un vocabulaire riche et de plus saisira mieux le sujet de l’article. Pour cela vous pourrez vous aider de services comme celui de 1.fr, qui coute 60 €/mois à ce jour mais offre une période d’essai de 7 Jours.


    La Conclusion ou Les Mots De La Fin.

    Elle est là pour, d’abord, exposer au lecteur qu’après avoir lu notre article, il dispose de toutes les connaissances nécessaires à la réalisation de la tâche.

    Puis elle va l’encourager et le pousser à passer à l’action. Afin de le motiver, elle va lui rappeler tous les avantages qu’il tirera de sa réussite après la mise en application des notions qu’il vient d’acquérir.

    L’idéal est de lui faire vivre l’état émotionnel dans lequel il sera après avoir réussi.

    ‘’Imaginez : vous avez suivi les conseils de cet article, et en 4 semaines, vous avez déjà perdu 10 kgs.

    Et vous êtes chez vous, devant votre miroir, en train de vous admirer dans ce nouveau maillot de bain que vous venez d’acheter ….’’

    Rédiger des articles qui plaisent à Google : le type de Rédaction SEO idéale pour y parvenir.


    En effet, rédiger un article pour le Web présuppose que vous vous adressez à la fois à deux publics différentsvos lecteurs et Google. Chacun a pouvoir de vie ou de mort sur votre site. Nous allons donc voir dans cette partie comment être à tout le moins non pénalisé, voire si possible apprécié par les moteurs de recherche.

    Et pour cela reprenons les points importants à ne JAMAIS perdre de vue lors de la rédaction d'un article :

    • Définir le mot clé principal,
    • Définir le Title et la Méta-description.
    • Définir la balise H1,
    • Définir les balises H2, H3, H4, H5
    • Définir l’URL,
    • Rédiger un texte informatif et pertinent,
    • Faire une introduction,
    • Ainsi qu’une conclusion,
    • Insérer des images et/ou vidéos,
    • Faire la mise en page (Gras/Italique)
    • Poser des liens internes
    • Poser des liens externes

    Certes la liste parait longue et la tâche ardue : entrons donc dans le vif du sujet en détaillant, étape après étape, ce qu’il convient de faire afin de mettre toutes les chances de son côté ! 


    Les Mots Clés.

    Choix du Mot Clé Principal.

    Il correspond à la requête que tapera l’internaute dans le champ de recherche de Google, et à laquelle devra répondre au mieux votre article ou votre page.

    Par exemple, s’il est tapé le terme : meilleur appareil photo, ou : super appareil photo, votre mot clé principal sera : appareil photo.

    Votre page ou article sera donc consacrée aux appareils photos.

    La recherche des mots clés, pilier de la rédaction SEO

    Et il est bien sûr plus difficile de bien référencer un mot clé générique dit de courte traine (comme Appareil Photo) par Google. Ce sera plus facile dans le cas d’un mot clé de longue traine comme par exemple : appareil photo réflex noir mat Nikon priorité diaphragme.

    Pourquoi ? Car, tout simplement, il y aura plus de requêtes par les internautes sur le mot clé générique de courte traine que sur une requête de longue traine. Donc plus de concurrence entre les sites.

    Bien sûr, la sélection des mots clés principaux qui feront l’objet d’articles – ou de pages - sur votre site sort du cadre de cet article sur la rédaction SEO. Elle se situe en amont, lors de la conception de la structure du site. Et cette sélection tiendra compte de la concurrence présente sur chaque requête.

    A titre d’exemple, personnellement je ne sélectionne pas les mots clés faisant l’objet de moins de 500 recherches par mois, même dans le cas de niches très étroites.

    Choix du Mot Clé : selon le budget !

    Et, pour un site récent ayant peu de moyens, je ne vais pas non plus chercher les mots clés génériques à forte concurrence. Je sais qu’il faudra des mois voire des années pour percer !

    Mais le choix du mot-clé principal a une grosse influence sur le contenu de l’article. Plus le mot clé est concurrentiel et a un nombre de requêtes élevé, plus l’article devra être long, riche, bien structuré, intéressant et conséquent s’il veut avoir une chance de s’imposer sur la première page du moteur de recherche.

    Pour vous en convaincre, il vous suffit de taper un mot clé concurrentiel avec un nombre de requêtes élevé, comme par exemple : créer blog.

    Puis tapez un mot clé peu concurrentiel, de longue traine, avec moins de 500 requêtes par mois, et voyez la différence entre les deux mots clés sur la longueur et la richesse des articles qui sont les mieux classés.

    Convaincu ?

    Parfait, passons au second point.


    Combien de fois faut-il répéter le mot clé dans le texte ? 

    Il faut toujours garder à l’esprit que le texte doit être à la fois pertinent et naturel, tant pour le lecteur que pour Google.

    Aussi nous éviterons de faire du ‘’bourrage’’ de mots clés en le répétant à tout va dans l’article. Ca s’appelle du Stuffing et c’est une méthode qui est réprimée par Google depuis 10 ans !

    Car de plus le lecteur n’appréciera pas et quittera la page rapidement sans avoir eu aucune interaction avec le site (clics, scrolls, passage sur d’autres pages, etc …) : c’est ce que l’on appelle un ‘’Rebond’’.

    Et Google, le constatant, en conclura que notre site n’intéresse pas et le pénalisera fortement.

    Notions de Densité Brute et Pondérée.

    Pour quantifier le nombre de répétitions du mot clé dans l’article, on se sert des termes de Densité Brute et Densité Pondérée.

    La Densité Brute c’est le nombre de répétitions du mot clé divisé par le nombre total de mots de l’article. Mais ici on ne tient pas compte du fait que le mot clé se situe dans le texte ou dans un Titre.

    La Densité Pondérée, elle, tient compte de la localisation du mot clé, et pondère davantage un mot clé contenu dans un Titre ou une balise.

    On peut donc avoir, par exemple, une Densité brute de 1% alors que la Densité Pondérée est, elle, de 4 ou 5% si le mot clé apparait dans de nombreux Titres et balises.

    La Densité Brute pourra être d’autant plus importante que le texte est court. Elle sera comprise entre 2,5% et 5% dans le cas d’un texte de 100 mots (le mot clé apparaissant de 3 à 5 fois). Pour un texte de 1000 mots elle ne sera que de 1,5% (le mot clé apparaissant environ 15 fois y compris dans les titres et balises).


    L’URL ou Permalien.

    Elle regroupe le Nom de Domaine ainsi que d’autres éléments.


    Nom de Domaine.

    Il est bien que le Nom de Domaine contienne le sujet du site.

    Exemple : si le site a comme thème la photo, on pourra par exemple choisir meilleuresphotos.com.

    Et c’est encore mieux si on a un Exact Match Domain, à savoir le Nom de Domaine qui reprend exactement le thème.

    Exemple : pour un site sur la photo, ce sera photo.com.

    Mais hélas, à moins d’avoir acheté ce nom dans les années 90, il sera difficile de mettre la main dessus, sauf dans le cas de petites niches, ou bien de nouvelles, comme par exemple dans les cryptomonnaies.

    L'intérêt de l'Exact Match Domain.

    L’intérêt majeur d’un Exact Match Domain pour la rédaction SEO sera que l’on pourra utiliser plus fréquemment des ancres de liens constituées du mot clé, comme ici Photo. Et Google ne nous pénalisera pas, considérant que l’opération est licite vu que le Nom de Domaine lui-même est Photo.

    Importance d'un Exact Match Domain

    Or ces types de liens sont les plus puissants !

    Et il arrive régulièrement que l’on retrouve dans la première page de Google des petits sites, véritables nains au milieu de leurs puissants voisins à qui ils tiennent la dragée haute, et cela grâce à leur Exact Match Domain.


    Autres termes contenus dans l’URL.

    Leur rôle est très important, surtout si le Nom de Domaine ne contient pas le thème du site.

    Il faudra alors que le mot clé principal de la page apparaisse dans l’URL, après le Nom de Domaine.

    Pour cela, le plus simple est de régler WordPress de façon adéquate. Dans l’onglet Réglages/Permaliens, vous sélectionnerez l’option Titre de la Publication.

    Ainsi l’URL contiendra le titre de votre page/article, or nous savons que le titre contient le mot clé principal de la page. Celui-ci apparaitra donc automatiquement dans l’URL.


    La balise Title : son importance dans la Rédaction SEO.

    Elle est TRES importante pour le référencement !

    Mais elle est aussi très importante pour accrocher le lecteur, car son premier contact avec notre site se fera avec elle.

    Google affichant les 60 à 70 premiers caractères, le Title ne doit être ni trop court ni trop long.

    Il faut IMPERATIVEMENT que le mot clé soit dans le Title, et de préférence au début.

    Un Title se compose classiquement ainsi :

    Mot Clé + Catégorie + Nom du site.

    Exemple pour la requête Chaussures Femme :

    Chaussures femme – Escarpins - Sarenza.

    Cependant, à titre personnel (si j'ose dire !) je n'hésite pas à sacrifier le nom du site pour pouvoir rallonger l'expression autour du mot clé afin de pouvoir lui donner plus d' ''accroche''.

    Le Title, à ne pas confondre avec le H1, est le terme apparaissant :

    • Dans l’onglet en haut de la fenêtre du navigateur,
    • Dans la SERP (page des résultats Google) au niveau de la première ligne du résultat de la recherche, celle en bleu servant de lien sur lequel on clique pour se rendre sur le site au niveau de la page correspondante.
    Balise Title pour la Redaction SEO


    La Méta-description.


    C'est la mention qui apparait juste au-dessous du Title et qui décrit le contenu de la page. C'est une occasion supplémentaire de susciter l'intérêt de l'internaute afin de le faire cliquer sur le Title pour venir visiter notre page, et plus si affinités.

    Si on n'inscrit aucune Méta-description, ce seront les premières lignes de la page qui en feront office, ce qui ne devrait pas se produire pour une Rédaction SEO de qualité !


    La balise H1.

    Importance du Titre H1 et Title dans la rédaction SEO

    Elle est aussi importante que la balise Title.

    La balise H1 est tout bonnement le Titre qui apparait en haut de la page ou de l’article. Par exemple, pour cet article la balise H1 est ‘’Comment bien rédiger ses articles, la clé du succès. ’’

    Le mot clé principal doit là encore absolument figurer dans le H1, mais on veillera à ne pas reprendre intégralement les termes de la balise Title pour former le H1 : il doit y avoir de petites différences entre les deux.

    La longueur est sensiblement identique à celle du Title.


    Les balises H2, H3, H4.

    Ce sont les sous-titres qui vont structurer la page.

    Il faut au moins avoir des balises de type H2 et H3, mais si on n’a pas de H4 ce n’est pas très grave.

    Pour la question des mots clés, ATTENTION !

    Il faut éviter de mettre systématiquement le mot clé principal dans toutes les balises !!!

    Car Google considérera cela comme du ‘’bourrage’’, ce qui nous pénalisera sévèrement.

    Mettez le mot clé dans une seule balise H2, sauf si vous en avez plus de 3 ou quatre, auquel cas vous pourrez le mettre deux fois.

    Et de même pour les autres balises de type H.


    Un Texte Pertinent, de rigueur dans le cadre d'une bonne Rédaction SEO..

    Au niveau SEO, le texte doit reprendre certaines règles que nous avons commencé à évoquer précédemment.

    Le nombre de répétitions du mot clé ne doit pas être trop élevé comme nous l’avons vu avec les notions de Densité, Brute et Pondérée.

    Et il ne faut pas, en règle générale, tenter de suroptimiser le texte au niveau SEO au détriment de l’intérêt et de la pertinence du texte.

    Redaction SEO et Pertinence du texte

    La Suroptimisation c'est dépassé !

    En effet, le mieux est l’ennemi du bien : un texte suroptimisé niveau SEO mais pauvre et inintéressant verra les internautes partir tous au bout de 10 secondes, donnant alors un mauvais signal à Google.

    Car celui-ci prend énormément en compte l’intérêt du lecteur, et si tout le monde part très vite sans interagir avec le site, il en conclura que le site n’a que peu d’intérêt, et il le pénalisera, le reléguant au fin fond du classement.

    Mais ce qui est encourageant, c’est que l’inverse est également vrai, ce qui doit inciter à créer un contenu riche et attractif.


    Une bonne Introduction (le fameux Chapo).

    L’Introduction fait partie des ''Zones Chaudes'' au niveau SEO.

    Ces zones sont : URL/Title/H1/Hx/Introduction/Conclusion/Balises Alt.

    Comme nous l’avons déjà dit, l’Introduction doit contenir le Mot Clé, et ce, dès les premiers mots.


    Une Conclusion.

    C'est une zone stratégique de la rédaction SEO : elle doit, elle aussi, contenir le Mot Clé.

    C’est un bon endroit pour poser un lien interne ainsi que, s’il y a lieu, un bouton pour le CTA (Call To Action).


    Les Images.

    Redaction SEO - Les balises Alt des Images

     Des graphismes accompagneront notre texte, que ce soit des illustrations, des photos, des images ou des captures d’écran.

    Nous veillerons à ce que le poids des fichiers soit aussi léger que possible, au-dessous de 100 Ko en tout état de cause, et si possible beaucoup moins entre 20 et 50 Ko. L'idéal est de convertir les fichiers au format WEBP.

    Il faudra renommer les fichiers, de façon à ce que le sujet de la photo apparaisse dans le nom du fichier.

    Exemple : pour un fichier nommé 14545577784442.png, on changera pour Appareil_Photo_Reflex_Nikon_F1.png


    La Balise Alt, à ne pas négliger !

    Il est également important de bien renseigner la balise Alt, dont tient compte Google.

    Alt correspond à une mini description de l’image destinée aux mal voyants, qui apparait lorsque le pointeur est situé sur l'image.

    Exemple : Appareil Photo Nikon modèle F1.

    On s’efforcera de placer le mot-clé principal dans des balises Alt, mais pas toutes afin de ne pas faire penser à notre ami le moteur de recherche que l'on recourt abusivement à des astuces SEO : personnellement je le place dans environ la moitié des balises et je place des synonymes du mot clé dans 20 % supplémentaires des balises Alt.

    Au niveau de la densité des images, par exemple pour un texte de 1.000 mots il faudra placer au moins 3 images.


    Les Vidéos.

    Contrairement aux images, il n’est pas obligatoire d’en placer, mais il est vrai que ça peut être un plus. Insérer des vidéos Youtube comporte un avantage et un inconvénient :

    Avantage : les vidéos Youtube sont bien vues par Google.

    Inconvénient : si votre lecteur va voir la vidéo sur Youtube, il risque de ne pas revenir.


    Les liens internes : le ''jus'' c'est la vie !

    Un lien interne redirigera vers un article ou une page de notre site.

    Le ''Jus'' SEO (la puissance SEO) sera donc transmis vers une autre page, car nous utiliserons des liens de type Do Follow. On peut créer un lien interne sur un mot ou une phrase.

    Le but des liens internes est de nourrir nos pages, de leur envoyer du ‘’jus’’ et du trafic. Le ''jus'' peut ainsi être ventilé et réparti sur tout le site. On évitera bien sûr, cela va sans dire mais ça s'est vu, de laisser des pages ''orphelines'', sans lien interne dirigé vers elles.

    Il est recommandé de placer1 à 2 liens internes par article.


    Les liens externes.

    Rédaction SEO et Liens externes

    Ils redirigent vers d’autres sites.

    Cette fois, pour éviter que le ‘’jus’’ SEO soit transmis à un autre site, nous utiliserons des liens de type No Follow.

    Un seul lien suffit par article.

    En ce qui concerne la destination des liens, deux écoles s’affrontent dans le monde de la Rédaction SEO :

    • La première (les plus nombreux) soutient qu’il faut à tout prix éviter d’envoyer les liens vers des sites concurrents, afin de ne pas leur envoyer de trafic. Ils envoient donc les liens vers des sites très connus comme Wikipédia ou Apple, arguant que cela leur donne une bonne image auprès de Google car celui-ci, selon eux, apprécierait le fait qu’ils envoient leurs visiteurs vers des sites prestigieux.
    • La seconde estime au contraire qu’il faut envoyer des liens vers des sites situés dans la même thématique, car cela permet, dès la publication de l’article, d’avertir les propriétaires des sites de la pose du lien et de leur demander dans la foulée de le partager sur leurs réseaux sociaux dans le cas où l’article leur a plu.


    La rédaction SEO : Conclusion


    Nous venons donc de passer en revue les différentes facettes de la rédaction SEO d'un article destiné au Web.

    Si vous ne deviez en retenir qu’un aspect, c’est celui-ci : vos articles doivent paraitre naturels et pertinents à la fois.

    • Naturels pour Google qui ne doit pas avoir l’impression que vous cherchez à le rouler dans la farine, par exemple en répétant indument le mot clé dans le texte ainsi que dans tous les titres et balises.
    • Pertinents et attractifs pour vos lecteurs, qui doivent tirer profit de leur lecture en acquérant des notions intéressantes. Car sinon leur départ précipité sonnera le glas de votre site.

    Dites-vous bien qu’il vaut toujours mieux avoir 10 bons articles sur votre site que 50 ou 100 mauvais voire moyens.

    Car vos articles, votre contenu, sont le meilleur moyen de parvenir à vous démarquer de la masse de sites qui encombre le Web. C'est le seul moyen d'avoir un blog qui cartonne, et AUCUNE ASTUCE SEO ne vous sauvera si votre contenu est juste moyen.

    A terme : Le Jackpot !!!

    Alors certes, cela vous prendra du temps, mais il y a une bonne nouvelle : c’est un investissement en temps qui va porter ses fruits à moyen et à long terme.

    Car un bon article vous ramènera du trafic gratuit pendant plusieurs années si les données qu’il renferme sont maintenues à jour ! Oui, un bon article vous permet vraiment d'augmenter votre trafic, surtout si vous utilisez certaines techniques particulières.

    C’est le support qui a la durée de vie de loin la plus longue par rapport à d’autres comme You Tube, les Podcasts, ou à plus forte raison la publicité et les réseaux sociaux.

    Redaction SEO - Réussir à rédiger de bons articles

    Donc, à vos claviers, et je suis sûr que vous aurez des résultats qui en valent la peine !

    Note : Avez-vous déjà téléchargé notre Guide Gratuit de 74 pages ''Les Secrets d'un Blog Qui Cartonne'' ?

    Si ce n'est pas encore le cas, C'est par ici.

    >